» Le soft power des nations d’Asie centrale au XXIe siècle : héritage, modernité, aspiration « 

Ce document étudie plusieurs sources de soft power (histoire et culture, tourisme, éducation et communications) avant de conclure que « les cinq pays d’Asie centrale disposent tous d’atouts en matière de soft power, qu’ils espèrent renforcer en conjonction avec leurs efforts pour répondre à leurs engagements [d’objectifs de développement durable] et par d’autres moyens. Certains disposent d’une « soft presence » plus développée que les autres, ou l’ont transformée plus habilement », tout en notant que les notes en dessous de la moyenne dans les classements d’indicateurs de soft power « [soulignent] combien il reste à faire. »

« Le soft power des nations d’Asie centrale au XXIe siècle : héritage, modernité, aspiration »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*